mai 15, 2022 4 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Le CBD est-il perçu dans les tests de dépistage de drogues?

La question initiale de l’en-tête, vous a sûrement traversé l’esprit, si vous êtes habitué à consommer du CBD pour ses propriétés et ses avantages; ce n’est pas pour moins puisqu’en fin de compte, cette substance est extraite de la marijuana; maintenant, est-ce que cela se voit dans les tests de dépistage de drogues?

Dans cet article, nous répondrons aux préoccupations sur le sujet. C’est pourquoi nous allons vous expliquer :

  • Que sont les tests de contrôle des drogues?
  • Quelles substances recherchez-vous dans les tests?
  • Quelles précautions prendre en considération pour éviter les difficultés ?

La composition chimique de la marijuana (CBD et THC) et le test de drogue: en quoi ils consistent et ce qu’ils détectent.

La plante de marijuana contient une variété de composants qui dépasse 100 substances connues sous le nom de: cannabinoïdes, et parmi ceux-ci, les plus connus sont: CBD et THC.

CBD ou cannabidiol: est destiné à des utilisations thérapeutiques en raison de ses effets relaxants, anti-inflammatoires et antiémétiques.

THC ou tétrahydrocannabinol: en raison de ses effets psychoactifs, il produit une sensation d’euphorie et provoque une dépendance. En raison de ces caractéristiques, il est considéré comme illégal dans la plupart des pays du monde.

Ainsi, alors que le THC est considéré comme illégal pour ses effets nocifs sur la santé, le CBD pour son application thérapeutique est considéré comme légal dans plusieurs pays du monde, y compris en France.

Les tests qui détectent la consommation de drogues sont spécifiquement conçus pour vérifier l’existence du THC dans le corps humain. Elle recherche une substance productrice de THC connue sous le nom de THC-COOH, peu importe comment elle l’a consommée.

Il convient également de mentionner que, selon le modèle de test appliqué, la quantité minimale de THC-COOH nécessaire pour renvoyer un résultat positif peut varier.

Classes de dépistage de drogues les plus courantes

parmi les analyses les plus fréquemment effectuées figurent :

Test d’urine: Ce test détecte la présence de THC entre 10 et 18 heures après la consommation de la substance et jusqu’à 5 jours plus tard. Lorsqu’il est pratiqué sur des consommateurs fréquents, il peut être détecté jusqu’à 93 jours plus tard.

Test sanguin: ce test n’est efficace que si la consommation a eu lieu quelques heures avant de l’effectuer.

Test capillaire: cette analyse est recommandée pour déterminer une consommation prolongée, car la présence de THC-COOH peut rester pendant des mois.

Test salivaire: ce test est efficace pour détecter le THC jusqu’à 3 jours s’il s’agit d’utilisateurs occasionnels ou initiaux, mais dans le cas d’utilisateurs réguliers, même jusqu’à un mois plus tard.

À quelles occasions effectuez vous ces tests plus fréquemment?

Lorsque vous avez enfreint le code de la route, le fonctionnaire peut le demander avec l’alcootest. Cela se produit parce que l’agent de police peut raisonner que vous êtes sous l’influence d’une substance psychoactive, la drogue osseuse.

Alors, le test de dépistage de drogue révélera t il que vous avez consommé du CBD ? La réponse est non, car comme nous l’avons mentionné, ces tests ont été conçus pour détecter le THC COOH qui est libéré par la consommation de THC, et non de CBD.

Le CBD a-t-il déjà son test de confirmation ?

La réponse est oui. Des tests confirmant l’utilisation du CBD ont déjà été développés, mais ceux-ci ne s’appliquent que dans les cas où ils sont spécifiquement demandés, ce qui n’est généralement pas lié à la violation de la loi. Rappelez vous que les tests, les tests ou les analyses recherchent toujours la présence de THC, car il s’agit d’une substance ayant des effets psychoactifs osseux illégaux.

Une circonstance spécifique serait que l’employeur demande au laboratoire d’effectuer un test psychotrope sur tous ses employés, puis en plus du test normal demander spécifiquement l’analyse pour rechercher des traces de CBD. Mais cette information serait plus pour la connaissance de l’employeur que pour les effets qu’elle provoque, puisque la consommation de CBD est considérée comme légale dans de nombreux pays du monde, y compris en France.

Mesures de précaution pour s’assurer que le CBD n’est pas testé positif pour les médicaments.

Rappelez vous que le CBD et le THC sont des cannabinoïdes de la même plante : la marijuana. Sa séparation à 100% n’est pas un processus simple, de sorte que la commercialisation des produits CBD contient généralement une petite présence de THC.

Ensuite, le moyen le plus efficace est de vous assurer que vous achetez de la marijuana CBD avec un niveau de THC inférieur à la limite légale établie: moins de 0,2%. Applicable dans les fleurs de CBD, l’huile de cannabis et le haschisch.

C’est pourquoi il est très important de consommer des produits de qualité, que vous ne pouvez trouver que chez des distributeurs de confiance, qui peuvent garantir que leurs produits CBD respectent les réglementations légales en France.

Les tests de dépistage de drogues positifs valent ils le risque?

Gardez à l’esprit que la vie a beaucoup de valeur, par conséquent, cela n’a aucun sens de risquer votre sécurité en consommant des produits qui nuisent à votre santé.

N’oubliez pas de consommer des produits CBD, dont le taux de THC est inférieur à la limite légale établie de moins de 0,2%, et ainsi profiter des bienfaits et/ou des effets thérapeutiques qui apportent du bien-être à votre corps.

Recherchez des fournisseurs de confiance, qui ne distribuent que des produits CBD avec un faible niveau de THC en dessous de la limite légale, rappelez-vous que la liberté et la vie valent tout.


NEWSLETTER