mars 07, 2022 4 translation missing: fr.blogs.article.read_time

Le CBDa très certainement explosé depuis ces dernières années. Il n'arrête pas de nous surprendre. Avec chaque nouvelle recherche, les preuves de ses bienfaits ne cessent de croître. Le cannabinoïde a montré des résultats prometteurs dans la réduction des symptômes d'affections chroniques telles que la douleur chronique, les nausées, les vomissements, les spasmes musculaires, l'inflammation, l'anxiété et la dépression, entre autres.

Les bienfaits du CBD s'alignent presque parfaitement sur les effets secondaires que subit une femme pendant sa grossesse. Ainsi, de nombreuses femmes se demandent si le CBD et la grossesse peuvent aller de pair. Nous comprenons le dilemme, vous ne pouvez plus dépendre des pilules que vous aviez l'habitude de prendre et même lorsque vous le pouvez, il y a trop d'effets secondaires associés. Vous voulez trouver une alternative qui aide à soulager vos symptômes tout en étant relativement moins nocif pour votre enfant.

Cependant, la réponse à la question de savoir si l'utilisation du CBD est appropriée pendant la grossesse n'est pas si simple.

Le CBD pour la grossesse : Que savons-nous de l'utilisation du CBD pour les futures mamans ?

Nous ne disposons pas suffisamment de recherches sur les effets de ce cannabinoïde particulier sur les femmes enceintes. Cependant, lorsqu'il s'agit de produits CBD à large spectre qui contiennent du THC, nous avons des raisons de recommander aux femmes enceintes de ne pas utiliser un tel produit.

Voici pourquoi !

Le THC ou tétrahydrocannabinol, un cannabinoïde que l'on trouve en abondance dans le cannabis et souvent aussi dans les huiles de CBD (à spectre complet), s'est avéré défavorable aux femmes enceintes ou allaitantes.

Tout ce qui entre dans votre circulation sanguine va entrer dans celle du fœtus dans votre utérus, donc ce que vous mettez dans votre corps est très important. La consommation de niveaux élevés de THC peut être nocive pour une personne adulte, qu'elle soit enceinte ou non.

Le THC est le composant psychoactif du cannabis, c'est ce qui entraîne une dépendance chez les consommateurs. Nous ne disons pas que la consommation de cannabis pendant la grossesse entraînera une dépendance chez votre enfant, mais ce n'est pas non plus impossible. N'avez-vous pas entendu parler de nourrissons présentant des symptômes de sevrage après être nés sous l'emprise de l'héroïne ? La consommation de cannabis est également strictement interdite en France.

Outre la possibilité de dépendance, la présence de THC chez une femme enceinte peut entraîner une naissance prématurée, un développement insuffisant du nourrisson, etc.

Le THC est donc un produit à proscrire absolument pendant la grossesse.

Toutefois, il est préférable de se rappeler que ce qui s'applique au THC ne s'applique pas au CBD. Au contraire, le CBD ou cannabidiol n'a aucun lien avec les effets intoxicants du cannabis et est surtout lié aux bienfaits thérapeutiques de cette plante. Ceux-ci comprennent les effets analgésiques, anti-nauséeux et anxiolytiques de la plante.

La consommation de CBD pendant la grossesse peut-elle constituer une menace pour la mère et l'enfant ?

Bien que le CBD ne soit pas associé à des effets secondaires particuliers chez les femmes enceintes, son utilisation n'est pas recommandée par les médecins ou tout autre organisme d'autorité. La plante n'a pas fait l'objet de suffisamment de recherches pour que nous puissions être sûrs de ses effets. En d'autres termes, il pourrait y avoir des effets secondaires potentiels dont nous ne sommes pas encore conscients.

C'est pourquoi la consommation de CBD n'est généralement pas recommandée pendant ou après la grossesse, tant que la mère allaite. Les femmes qui allaitent peuvent finir par transmettre du THC à leur nouveau-né par le biais de leur lait maternel.

Pourquoi les médecins sont-ils contre le CBD et la grossesse ?

Les médecins déconseillent toujours l'usage du CBD aux femmes enceintes pour des raisons simples.

Pas assez de preuves

Si nous savons à quel point le THC peut être nocif pour les nouveau-nés, le même type d'information fait défaut pour le CBD. Il a été prouvé que le CBD n'est pas aussi nocif que les autres cannabinoïdes, mais nous ne savons toujours pas s'il est sans effets secondaires.

La plupart des études sont basées sur des animaux

Même les preuves disponibles, qui prônent la sécurité du CBD, ont été menées sur des animaux et non sur des humains. Il est essentiel de se rappeler que si la plupart des études sur les animaux et les humains ont des résultats similaires, une étude sur les animaux n'est pas une preuve suffisante.

Raisons pour lesquelles les femmes utilisent le CBD pendant la grossesse 

Même si le CBD n'est certainement pas la solution la plus recommandée pour le blues de la grossesse, pourquoi tant de futures mamans comptent-elles sur le CBD ou pensent-elles que c'est une option viable ?

C'est parce que le CBD s'est révélé bénéfique pour la majorité des symptômes de la grossesse. Discutons de certains de ces symptômes.

Nausées et vomissements

Les futures mamans doivent faire face à toute une série de symptômes, les nausées étant le plus courant d'entre eux. Environ 70 à 80 % des femmes enceintes doivent traverser le premier trimestre avec des nausées matinales constantes.

Le CBD est l'un des cannabinoïdes les mieux adaptés à la régulation des nausées et des vomissements chez les patients souffrant de maladies chroniques. Que ce soit à cause de la chimiothérapie chez les patients atteints de cancer ou comme symptôme du SIDA, les patients ont tendance à dépendre du CBD pour être soulagés.


NEWSLETTER